18 septembre 2012

Une journée mi-figue, mi-raisin

Mardi 18 septembre 2012

Une journée complète de travail, le temps d’acclimatation est terminé et les activités ont été denses et longues. Les premières impressions sont bonnes mais les enseignants trouvent les élèves manquant d’initiatives. Cela sera-t-il encore le cas jeudi après la journée de demain consacrée à l'histoire de l'art ?

Photo officielle 2012

 

Les élèves

 

Cette dernière permettra aux élèves de découvrir un autre château, d’une autre époque : le château de St Fargeau datant de la renaissance. L’après-midi, l’objectif se passera sous terre avec la visite des carrières d’Aubigny (carrière de calcaire).

En ce qui concerne cette journée, nuageuse mais sans pluie, M.Lachize avec Maxime, Martin, Dimitri, Valentin et Corentin ont poursuivi leurs activités sur la tour de la carrière ; maçonnerie de pierres de parement et de remplissage, arase sur toute la périphérie de la tour et travail à la chasse pour réaliser des plaquettes de pierres afin exécuter cette arase. Tout ceci en extrados.

Martin pensif

 

Valentin interrogatif

Thomas et M.Legrand ont terminé leur travail en carrière et ils ont été remplacés par Camille et Tristan dans l’après-midi. Ces deux derniers n’ont pas eu l’occasion de taper longtemps sur des gros blocs de pierres, mais ont eu l’honneur de tailler des pierres de calcaire dans les loges de tailleurs.

Thomas et Nicolas ont donné la main à Guillaume et Pascal (bâtisseurs) afin d'avancer sur la coupole de la tour des essarteurs.

Tour des essarteurs

 

Nous n’avons pas suivi le travail de Camille chez les tailleurs de pierre, mais Eugène nous a confirmé qu’elle était dynamique et volontaire.

Certains élèves de la tour de la carrière ont eu du mal à garder une constance dans l’effort et on s’explique mal les causes de cette attitude : un débriefing a été réalisé avant le repas de ce soir. Le message est passé et c’était le but de cette discussion à bâtons rompus.

Tour de la carrière

L’homme du jour s’appelle Tristan qui a été impliqué dès le matin en taille de pierre et a su montrer de grandes qualités dans le maniement des outils sous l’œil professionnel de Mathieu.

Tristan

Pas de phrase du jour car tout le monde se méfie !!! Les murs ont des oreilles!!!

Le mot des profs : Rien de bien grave en ce qui concerne l’implication de nos stagiaires mais une mise au point s’imposait dans le sens où il fallait leur faire prendre conscience qu’ils sont bel et bien en stage en entreprise !!! Pas d'inquiétude donc !

A demain si vous le voulez bien !  

Posté par IPB 2012 à 21:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Une journée mi-figue, mi-raisin

Nouveau commentaire